La carte de visite et le point d'interrogation - 1ère Partie (Tome 1)

AVERTISSEMENT

Pour une meilleur compréhension de ce qui suit, il est préférable de lire l'ARTICLE PRINCIPAL.

  Véritable emblème des Trois Jeunes Détectives, le point d'interrogation jouera un rôle important dans toute la série. Dupliqué par trois sur la carte de l'agence, il représente bien sûr Jupiter/Hannibal, Peter et Bob. En Allemagne, où la création de Robert Arthur est extrêmement populaire, ils sont désignés communément comme "Die Drei ???".

I.La carte de visite, véritable outil marketing:

  Cette carte ne manquera pas de provoquer, justement, le questionnement de nombreux personnages. Le premier se trouve être Bob Andrews/Andy dans le chapitre ô combien inaugural de The Secret of Terror Castle/Au Rendez-vous des revenants:

  "[...] You are staring at our business card in an odd manner May I ask you what is troubling you?
  "Well, it's these question marks," Bob said. "What are they for?"
  "I was waiting for you to ask that," Pete said "Jupe said you would. He says everyone will."
  "The question marks," Jupiter said impressively, "is the universal symbol of something unknown. We are prepared to solve any puzzle, riddle, mystery, enigma or conundrum which may be brought to us. Hence the question mark will be our trade-mark. Three question marks will stand for The Three Investigators."
  Bob thought Jupiter was finished, but he should have known better. Jupiter was just warming up.
  "In addition," Jupiter said, "The question marks will provoke interest. They will make people ask us what they mean, just as you did They will help people remember us. They will be good publicity. Every business needs publicity in order to attract potential customers."

Jacques Poirier, 1979.
  
  "[...] Pourquoi regardes-tu notre carte professionnelle de cet air-là? Son libellé n'est peut-être pas du goût de monsieur?"
  Ses amis avaient l'habitude du style livresque dans lequel Hannibal s'exprimait, et ne s'en formalisaient pas.
  "Ce sont les points d'interrogation, fit Bob. A quoi servent-ils?
  -Je savais bien que tu poserais cette question, dit Peter. Hannibal avait prévu que tu la poserais. Il affirme que tout le monde la posera.
  - Le point d'interrogation, expliqua Hannibal, est le symbole universel de... de l'interrogation. Puisque nous sommes disposés à répondre aux questions qui pourront nous être posées, il est naturel que le point d'interrogation soit notre marque de fabrique. Il est naturel aussi que nous en ayons trois puisque nous sommes trois nous-mêmes."
  Bob croyait qu'Hannibal en avait fini avec son laïus, mais le docte garçon commençait seulement.
  "De plus, poursuivit-il, ces points d'interrogation soulèveront l'intérêt du public. Les gens se demanderont ce qu'ils veulent dire, précisément comme tu l'as fait. On se souviendra donc mieux de nous. Ces signes énigmatiques nous serviront de publicité or, toute affaire a besoin de publicité pour attirer des clients éventuels."

T. Yamamoto, 1968.

  Vous remarquerez l'ajout pertinent de la traduction française insistant sur le discours littéraire voire ampoulé de Hannibal ('"style livresque").
  Cet esprit "marketing" du détective en chef se manifestera devant le troisième personnage (le deuxième étant Worthington/Warrington, le chauffeur de la Rolls-Royce) à se demander leur signification. Ce n'est autre qu'Alfred Hitchcock qui apparait pour la première fois dans le chapitre qui suit et qui marque sa rencontre avec nos trois amis. C'est le premier par contre à poser une question qui sera très vite récurrente.

  "Now, boys," Mr. Hitchcock said, "what is it that I am supposed to see? I can spare you only five minutes."
  "This is what I wanted to show you, sir," Jupiter said respectfully and whipped out one of The Three Investigators' business cards. Pete realised that Jupiter was following some plan of strategy that he had preciously concocted. Apparently it was working. Mr Hitchcock took the card and studied it.
  "Hmmm," he said. "So you are investigators. May I ask what the question marks are for? Do they indicate a doubt in your own ability?"
  "No, sir," Jupiter answered. "They are our trademark. They are symbolical of questions to be answered, of mysteries to be solved. Also, they make people ask questions, and that helps them remember us."
  "I see" Mr. Hitchcock gave a little cough. "You are publicly-minded."

Jacques Poirier, 1979.
  
  "De quoi s'agit-il? Je n'ai pas plus de cinq minutes à vous accorder."
  -Voici ce que je désirais vous montrer, monsieur", dit Hannibal d'un ton respectueux en tendant au grand homme la carte d'affaire des Trois jeunes détectives.
  "Hum! fit M. Hitchcock en examinant la carte. Des détectives, oui. Puis-je vous demander à quoi servent les trois points d'interrogation? Indiquent-ils que vous doutez de vos propres capacités?
  -Nullement, monsieur. Ils symbolisent les énigmes que nous nous proposons de percer, et ils nous servent, pour ainsi dire, d'enseigne. Le public se demandera ce qu'ils signifient, et cela gravera notre existence dans sa mémoire.
  -Je vois. Vous êtes partisans de la publicité."

  A noter que la traduction omet ce que je pourrais traduire par: "Peter se rendit compte qu'Hannibal mettait en place une stratégie qu'il avait minutieusement préparée. Visiblement, elle fonctionnait." Un élément important toutefois, puisqu'à l'instar de Peter, le lecteur découvrira petit à petit le hameçonnage, pourrait-on dire, que le détective en chef a brillamment concocté pour piéger le réalisateur (voir l'article principal et la partie consacrée à la mise en abyme intrinsèque de la série).

  Au Chapitre 9, Jupiter/Hannibal aura la présence d'esprit de présenter officiellement la carte à Jonathan Rex dont la réaction est plus nonchalante, mais pas moins condescendante:

  "Jupiter produced a business card and Mr. Rex studied it.
  "The Three Investigators, eh?" he said. "And what are you investigating?"

  "Hannibal exhiba une de ses cartes de visite.
  "Ah! les Trois jeunes détectives! fit M. Rex. Peut-on savoir ce que vous détectez?" 

  Dans le Chapitre 10, après la joute verbale avec Skinny Norris (qui confirme les soupçons de Bob dans le Chapitre 3) et le départ de celui-ci, une réplique manifeste encore le désir de publicité de Jupiter/Hannibal:

  "I knew he picked up that card in the library," Bob said." He knows all about us forming The Three Investigators."
  "We want everybody to know," Jupiter said. "This just makes it important that we do not fail on our first case."

  "Je pensais bien que Skinny m'avait chipé la carte! s'écria Bob. Il sait que nous avons créé notre agence.
  -Tant mieux, répondit Hannibal. nous voulons que tout le monde le sache; seulement il faut que nous réussissions notre première enquête."

II.Le marquage aux craies de couleur:

   Mais le symbole qu'a choisi Jupiter/Hannibal aura une autre fonction que l'on découvre au Chapitre 13:

  "He handed them each of them a long piece of chalk. It was like the chalk they used in school, except that Pete's piece was blue and Bob's was green.
  "What's this for?" Pete asked.
  "For marking trails with the signature of the Three Investigators." Jupiter took some white chalk and drew a big ? on the wall.
  "That means," he said "that one of The Three Investigators has been here. The white color tells that it was the First Investigator. A blue question mark would mean pete, the Second Investigator, and a green one would mean you, Bob. [...]
  "Observe the simplicity of it," Jupiter told them. "The question mark is one of the commonest signs. If someone sees a question mark chalked on a wall or a doorway, he thinks some child has been playing, and forgets it. Yet to us, the question mark will convey an entire message. We can use it to mark a trail, indicate a hiding place, or identify the home of a suspect. From now on, never be without your special chalk."

Jacques Poirier, 1979.
  
  "Il leur tendait à chacun un grand bâton de craie, craie bleue pour Peter et verte pour Bob.
  "Pour quoi faire? demanda Peter.
  -Afin d'identifier nos pistes par le moyen de l'emblème des Trois jeunes détectives."
  Hannibal prit un bâton de craie blanche et traça un grand point d'interrogation sur le mur.
  "Cela signifie, expliqua-t-il, que l'un des Trois jeunes détectives est passé par là. La couleur blanche nous apprend qu'il s'agit du détective en chef. Un point d'interrogation bleu désigne le détective adjoint, et un signe vert indique notre archiviste. [...]
  "Observez la simplicité de la chose, poursuivit Hannibal. Quoi de plus banal qu'un point d'interrogation? Lorsqu'on en voit un sur un mur ou sur une porte, on pense qu'un enfant s'est amusé, et on n'y songe plus. Pour nous, en revanche, ce signe peut équivaloir à un long message. Il signale une piste, désigne une cachette, stigmatise la maison d'un suspect. Dorénavant, vous ne sortirez pas sans votre bâton de craie."

  La première occasion d'utiliser ce nouveau stratagème ne tardera pas à se présenter. Au Chapitre 14, Jupiter/Hannibal et Peter retournent au château et peu après leur rencontre avec le fantôme d'une femme, c'est ironiquement Peter qui suggère à son chef l'utilisation de la craie. C'est un détail qui, parmi tant d'autres au cours de leurs enquêtes ultérieures, met en avant la complémentarité des trois personnages. Même quand le chef oublie quelque chose, l'un des deux autres est là pour le lui rappeler:

  "[...] Aren't you going you going to mark our route with the chalk?
  Jupiter gave another exclamation of annoyance.
  "You're quite right," he said. "I shall repair the omission at once."
  He stepped to the window by which they had entered and chalked a large question mark lightly on the dining room table, being careful not to mar the surface. After that he stepped to the big mirror on the wall to put The Three Investigators' special mark on it.
  "So that if Worthington and Bob should come after us, they will have their attention drawn to it," he told Pete as he pressed hard to make the chalk show on the polished glass.
  "In case we're never seen again, you mean? Pete asked.
  Jupiter did not answer."

  "[...] Pourquoi ne marques-tu pas notre itinéraire à la craie?
  -Juste! s'écria Hannibal. Encore un détail que j'ai oublié. Je vais immédiatement réparer ma négligence."
  Sur le pied-droit de la fenêtre par laquelle les garçons étaient entrés, Hannibal traça un grand point d'interrogation. Il en fit un autre sur la table, en prenant grand soin de ne pas la rayer, et un troisième sur le miroir.
  "Ainsi, expliqua-t-il, si Warrington et Bob viennent nous chercher, leur attention sera attirée par ces repères."
  Pour que la craie marquât sur la glace, Hannibal appuyait de toute la force de ses doigts.
  "Dis donc! s'écria Peter, Warrington et Bob ne doivent venir nous chercher que si nous disparaissons complètement!"
  Hannibal ne répondit pas."   

  Et, en effet, dans le Chapitre 17 (intitulé d'ailleurs "A Trail Of Question Marks"/"Une piste de Points d'Interrogation"), quand Bob et Worthington/Warrington s"inquiètent de ne pas voir Hannibal et Peter ressortir du Château des Épouvantes, ils partent à leur recherche. Le jeu de piste commence:

Jacques Poirier, 1966.




   
  "They ranged up and down the front of the place, flashing the light in the windows. Suddenly Bob spotted the mark - a big ? - chalked on a french window which was slightly ajar.
  "They must have gone in here!" he yelled, explaining to Worthington about The Three Investigators' secret mark."

  Ils longèrent la façade, balayant les porte-fenêtres de leurs pinceaux de lumière. Ce fut Bob qui repéra le grand point d'interrogation près de la porte-fenêtre entrebaîllée.
  "Ils sont entrés par là!" s'écria-t-il.
  Et il expliqua à Warrington le système des signes de piste des Trois jeunes détectives."

  A noter que Bob dévoile, même si les circonstances lui forcent un peu la main, l'un des secrets du trio. C'est un des nombreux signes de confiance envers le chauffeur qui en fera rapidement le quatrième membre officieux.

  "Then Bob spotted the big mirror. There was a question mark chalked in the centre."

  "Bob montra [à Warrington] le point d'interrogation tracé sur le miroir."

Jacques Poirier, 1966.

 "Discovering the First Investigator's mark on the door at the other end, they went through and found themselves in the projection room."

  "A l'extrémité du couloir il y avait une porte et, sur la porte, le point d'interrogation blanc du détective en chef. Ils entrèrent donc et se trouvèrent dans la salle de projection."
 
  They got down on hands and knees in the aisle between the seats, and Worthington held his light close to the floor. "Look, the dust here has been disturbed over a large area."
  He was right. And in the middle of the place where the dust had been stirred up there was a raggedly chalked white question mark." 

  "Ils se mirent à quatre pattes dans l'allée centrale entre les fauteuils; Warrington éclairait la moquette à bout portant.
  "Voyez, dit-il. La poussière a été comme balayée sur une grande surface."
  Il avait raison. Au milieu de l'espace ainsi nettoyé, on voyait un point d'interrogation à peine reconnaissable..."
 
Jacques Poirier, 1966.
  "[...] A flight of steps wound down into more pitch blackness. The hall itself, however, went off in a different direction.
  As they stood there wondering which way to go - down the stairs or along the hall - Worthington spied a faint question mark on the top step.
  "Down the stairs," he said. "Master Jones is very resourceful. He has marked his trail for us."

  "[...] Un escalier descendant plongeait dans les ténèbres. Fallait-il suivre l'escalier ou s'engager dans les profondeurs du vestibule?
  Le chauffeur hésitait encore lorsqu'il aperçut un point d'interrogation faiblement dessiné sur la marche supérieure de l'escalier.
  "M. Hannibal est un garçon ingénieux. Il nous a donné toutes les indications nécessaires pour le retrouver."

  Jacques Poirier nous gratifie de nombreuses illustrations pour cette scène, points d'interrogation inclus (lesquels seront absents pour la version de 1979). Cependant, regardez bien l'illustration ci-contre: alors que le texte indique clairement une descente, l'illustrateur dessine Warrington/Worthington et Bob en train de monter les marches.
  Ils perdent la trace un peu plus loin.

  "[...] Unfortunately we seem to have lost the trail."
  They had reached the bottom. Three different directions, each one blacker than the others. And there weren't any more chalk marks."

  "Ils atteignirent le bas de l'escalier. Trois corridors, plus sombres les uns que les autres, partaient dans trois directions. Et il n'y avait aucune marque de craie."
  
NOTE: La remarque de Worthington n'a pas été traduite.

  Le point d'interrogation aura même l'ultime fonction de confondre Rex et Grant comme les auteurs de la supercherie du château (Chapitre 17):

  "Look at the tips of your shoes," Jupiter said. "I marked them with our secret mark while you were standing beside me, tying me up."
  The two men looked down at their shoes. So did the others.
  On the polished black leather of each right toe was chalked the trade-mark of The Three Investigators - a question mark."

  "Regardez les pointes de vos souliers, répliqua Hannibal. J'y ai porté notre signe de reconnaissance, pendant que vous m'attachiez."
  Tous les regards se portèrent vers les pieds des deux hommes.
  Les quatre chaussures portaient, à l'emplacement du gros orteil, un point d'interrogation tracé à la craie." 
   
  On peut s'amuser de voir que la traduction mentionne "les quatre chaussures" alors que dans le texte original il n'est question que des chaussures droites respectives ("each right toe") des deux personnages.
  Six ans plus tard, en 1970, William Arden utilisera également, mais de façon différente, le point d'interrogation pour désigner le malfaiteur dans The Secret of the Crooked Cat/Le Chat qui clignait de l’œil (13ème tome).

SOURCES PRINCIPALES:

Illustrations françaises: Scribd (Utilisateur: Claudefermas) (éd. 1966)/Exemplaire personnel (éd. 1979)
Illustration japonaise: Series Book Art - The Thrre Investigators by Ian Regan

   

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Trois Jeunes Détectives - Série française (Hachette, Idéal-Bibliothèque/Bibliothèque Verte 1966-1993)

BIENVENUE !/WELCOME !

The Three Investigators 2.The Mystery of the Stuttering Parrot (1964)/Les Trois Jeunes Détectives 2.Le Perroquet qui bégayait (1967)